• Outils

    Outils         Outils         Outils         Outils

     

    Outils         Outils         Outils         Outils

     

  • En classe, tu fais des dictées ; selon l’enseignant, elles sont différentes.


    Mais le but est le même : s’entraîner à écrire en faisant le moins d’erreurs possibles.


    Voici dix conseils qui t’aideront à les réussir.

    Remarque :

    Voici les étapes qui concernent toutes les dictées, quelque soit le type : 1/ 5/ 6/ 7/ 8/ 9/ 10/.

    Les conseils 2/ 3/ 4/ concernent les dictées que tu as la possibilité de lire soit en classe, soit à la maison (dictée préparée).
     
     
    Dictée :

    Lise croyait, quand elle était petite, que les poules avaient des dents.
    C’est à cause de sa grande sœur, Marie, qui a dit un jour : « Les poules ont des dents ! ».
    Mais c’était une expression…
    Ses amis se sont moqués d’elle à la récréation avec ça !



    1. Rester concentré et attentif
     
     
    Reste attentif et concentré sur ce que tu fais.

    Remarque :

    Si tu as du mal à te concentrer longtemps, prépare la dictée en plusieurs fois.
     
     

    2. Lire plusieurs fois la dictée
     
     
    Lis plusieurs fois la dictée que tu dois préparer pour comprendre le sens (de quoi parle la dictée) et repérer les difficultés.

    Remarque :

    Entraîne-toi à résumer à l’oral ce qui est dit dans la dictée.
     
     

    3. Rechercher les mots inconnus
     
     
    Recherche dans un dictionnaire les mots dont tu ne comprends pas le sens.

    Remarque :

    Le dictionnaire est un outil indispensable, plus tu l’utiliseras, plus tu sauras t’en servir avec efficacité.
     

    4. Recopier les mots difficiles
     
     
    Repère les mots que tu n’arrives pas à écrire malgré le dictionnaire et recopie-les sur un brouillon une dizaine de fois.
     
    Exemple : récréation


    5. Repérer les accords dans les groupes nominaux
     

    Repère les accords déterminants-noms-adjectifs à l’intérieur des groupes nominaux et sois capable de les expliquer.
     
    Exemple : sa grande sœur


    6. Repérer les accords sujet-verbe
     

    Repère les accords sujet-verbe ou groupe nominal-sujet-verbe.
    En général, il y a toujours un ou plusieurs verbes dans une phrase. Trouve-les puis cherche avec quel sujet le verbe s’accorde.
     
    Exemple : Ses amis se sont moqués.

    Remarque :

    Pour trouver le verbe dans la phrase, change le temps ou la personne.

    Exemples : Ses amis se sont moqués.
                         Ses amis se moquent.
                         Nous nous sommes moqués.
     

    7. Découper les mots longs et difficiles
     

    Pour les mots compliqués et longs, découpe-les en syllabes et vérifie que tous les sons ont été orthographiés.
     
    Exemple : ré-cré-a-tion


    8. Repérer les homophones
     

    Attention aux homophones, c'est-à-dire les mots qui se prononcent de la même façon mais qui ne s’écrivent pas de la même façon. Ils renvoient à des règles de grammaire.
     
    Exemples : Il s’est trompé. C’est une erreur.


    9. Repérer les homonymes
     

    As-tu repéré les homonymes ? Comme les homophones, ce sont des mots qui se prononcent de la même façon mais qui ne s’écrivent pas de la même façon. Ils renvoient au vocabulaire.
     
    Exemple : du pain, le pin


    10. Relire la dictée une dernière fois
     

    Quand tu as terminé, relis la dictée et vérifie :
    - les accords ;
    - si tu as bien écrit ce que tu entends (poisson / poison, vieille / veille, garçon / garçon) ;
    - les majuscules au début des phrases et aux noms propres ;
    - les points à la fin des phrases.

    Tu connais maintenant toutes ces règles, il te faut être vigilant et les appliquer.
     
     

    D'après Maxicours


    votre commentaire
  • Rien n'est plus rageant que de s'entendre reprocher de n'avoir pas appris une leçon alors qu'on y a passé du temps !
    Pourtant il est vrai que parfois, malgré le temps passé, nous n'avons pas réussi à avoir une bonne note.

     

    C'est que chacun d'entre nous retient d'une manière différente et que tout ne s'apprend pas de la même façon.

     


    1. Les différentes manières de retenir
     
     
    a. Certains retiennent mieux ce qu’ils voient

     

    Si tu es dans ce cas, tu apprendras en écrivant ta leçon. Voir les phrases les fixera dans ta mémoire.


    Utilise des couleurs différentes ; le rouge pour le titre de chaque partie, par exemple, le vert pour l'idée principale de chacune et le bleu pour tout le reste.


    Ecris en colonne, les idées les unes au-dessous des autres pour que ce soit clair.

    Essaie de bien "photographier" ta page : tu dois la regarder en te concentrant sur la place des mots, des couleurs, des dessins et en fermant les yeux essayer de revoir "dans ta tête" l'image de ta page.

    Vérifie en la regardant à nouveau et recommence si nécessaire.
     

    b. Certains retiennent mieux ce qu’ils entendent

     

    Il faut lire à haute voix plusieurs fois la leçon à apprendre. Tu peux t'enregistrer avec un magnétophone et écouter plusieurs fois l'enregistrement.

     

     

    c. Certains d’entre nous ont besoin de voir et d’entendre

     

    Il faut alors appliquer les deux méthodes précédentes.
     

    Recopie la leçon en tenant compte des conseils donnés au premier paragraphe et lis-le à haute voix en le "photographiant". Puis au moment de le réciter oralement, essaie de revoir la page (à quoi ressemblait-elle ?) tout en essayant d'entendre ta voix la lire.

     

    d. Comment savoir ce qui te convient le mieux ?

     

    Pour savoir comment tu retiens le lieux, fais un petit test : essaie d'apprendre l'orthographe d'une série de 3 mots avec chacune des 3 méthodes.

    Tu verras ce qui a été le plus simple pour toi.

     

     Ces trois méthodes peuvent sembler bizarres...

    Il suffit d'un peu d'entrainement pour les appliquer facilement.

     
     
    2. Les différents types de leçons
     
     
    a. Français et mathématiques

     
    Certaines choses ne peuvent pas s'inventer, tu dois les savoir par cœur.

    Pour cela trouve ton moyen de mémoriser comme expliqué plus haut et apprends par cœur : les règles de grammaire, orthographe et conjugaison, les définitions de mots en vocabulaire et mathématiques, les formules de mathématiques ainsi bien sûr que les poésies.

    Cela ne suffit pas, il est aussi très utile de revoir les exercices faits en classe et leur correction (d’où la nécessité d’avoir des cahiers bien tenus !). 

    Tu peux refaire ces exercices (oralement si tu le veux) pour t’assurer que tu les comprends bien.

    Tu peux aussi t’entraîner avec un nouvel exercice et demander à un membre de ta famille ou à ton enseignant de vérifier s’il est juste.

     
    b. Histoire – géographie – sciences – éducation civique
     
     
    Tu vas d’abord relire la leçon du livre, regarder les illustrations, lire leur légende.
     
    Ensuite, si la leçon à apprendre est sur le cahier, tu la lis entièrement une première fois. Tu dois bien comprendre le sens de chaque mot. Si besoin, cherche les explications dans un dictionnaire.

    Repère les idées principales. Apprends par cœur les titres et les sous-titres en utilisant ta façon personnelle de mémoriser. Apprends par cœur les définitions de mots.

    Fais de même avec les cartes et les schémas. Essaie de les reproduire. Il n’est pas obligatoire qu’ils soient beaux : ce qui compte, c’est que la forme soit à peu près la même et les mots au bon endroit. 

    N’oublie pas qu’une carte doit toujours avoir un titre et une légende. Un schéma doit aussi comporter un titre ainsi que les mots explicatifs.

    Enfin, s’il y en a un, apprends par cœur le résumé.

    Demande ensuite à quelqu’un de te poser des questions dans n’importe quel ordre et entraîne-toi à y répondre.

    Etre capable de répondre à des questions précises prouvera que tu sais ta leçon !

     

    D'après Maxicours


    votre commentaire
  • 1. Pourquoi un cahier doit-il être bien tenu ?

     

    Pour progresser, il est souvent nécessaire de refaire un exercice, vérifier une correction ou apprendre une leçon.
    Un cahier propre et bien tenu est agréable à regarder et tu auras ainsi beaucoup plus de plaisir et de facilité à relire ce que tu as écrit.


    Ainsi, tu apprendras mieux.
     

    2. Avant de se mettre au travail

     

    Quelques petits conseils qui te simplifieront la tâche :

    - Tout d'abord, as-tu pensé à te laver les mains pou éviter les traces sur ta feuille ? 

    - Installe-toi sur un bureau en ordre. Range donc ce qui ne te sera pas utile pour écrire : pile de livres et cahiers, jouets...

    - Pense à vérifier tes stylos et l'état de tes crayons. Taille-les si nécessaire. Prévois une règle. 

    - Ton cahier doit être bien à plat. Tiens-toi le dos bien droit sur ta chaise. Non seulement cela sera bon pour ta colonne vertébrale, mais cela t'aidera à mieux écrire.
     

    3. La mise en page est importante
     
     
    a. Pour faire des exercices
     
     
    Tout ce que tu vas faire t’aidera à retenir et comprendre.

    1. Commence par écrire la date (à 5 carreaux de la marge pour les petits cahiers et 8 carreaux de la marge pour les grands cahiers), cela permet de retrouver plus facilement un exercice.

    2. Ecris au-dessous le nom de la matière...

    3. ... et le titre de la leçon sur laquelle porte l'exercice.

    4. Pense à souligner à l'aide de la règle et à sauter des lignes pour aérer ton travail et le rendre plus lisible.

    5. Indique ensuite le numéro et la page de l'exercice.

    6. Tu peux également recopier la consigne, cela peut t'aider à mieux la comprendre.

     

    Bien tenir un cahier

     
    Sépare nettement tes exercices. Tu peux sauter deux lignes ou tirer un trait, à l’aide de la règle.

    Pense que tu auras sans doute à corriger quelques erreurs ; saute la ligne pour avoir la place de corriger juste au-dessus ou au-dessous de l’erreur, en vert pour mieux voir et retenir la bonne réponse.

     

    Bien entendu un mot qui contient une erreur doit être réécrit en entier !

     

    b. Pour écrire des leçons
     
     
    La mise en page d’une leçon est  très importante pour avoir plus de facilités à la retenir.

    Il n’est pas nécessaire de sauter la ligne puisqu’il s’agit là d’un travail de copie. Il ne devrait donc pas contenir d’erreurs.

    Saute la ligne entre chaque paragraphe pour que le texte soit plus lisible.

    Pense à utiliser des couleurs différentes pour les titres, les sous-titres, et le texte.


    Cela aide à se repérer et à mieux apprendre sa leçon.
    Fais bien attention à ne pas faire des erreurs de copie ! 

     

    4. Prendre soin de son cahier
     

    Lorsque ton travail est écrit, tu vas souvent avoir besoin de le relire. Ton cahier sera manipulé de nombreuses fois. Rangé à la hâte dans le cartable ou le casier, il risque de s’abîmer, de se corner.

    Il faut donc avant de l’utiliser penser à le recouvrir d’un protège-cahier. S’il est en plastique transparent, tu pourras faire un joli dessin illustrant la matière qu’il contient.

    N’oublie pas non plus d’écrire sur la première page tes noms et prénoms, ta classe, la matière et l’année scolaire en cours.

     

    D'après Maxicours

     

    Pin It

    votre commentaire
  • 1. Qu'est-ce qu'un exposé ?
     

    Il s'agit de faire des recherches autour d'un sujet donné par le professeur ou choisi par toi-même.
    Tu devras ensuite rédiger le résultat de ces recherches et les présenter oralement à tes camarades, devant ton enseignant.


    C'est un travail qui demande du temps et qu'il est impossible de faire au dernier moment !

     
    2. Bien comprendre le sujet

     

    Il faut d’abord bien comprendre le sujet si tu ne veux pas parler d’autre chose que ce que l’on te demande. C’est une des difficultés que tu vas rencontrer. 
    Pour cela, lis le sujet attentivement, repère les mots les plus importants et souligne-les. Pense à rechercher dans le dictionnaire le sens des mots que tu ne connais pas. 

     
    3. Le plan


    Lorsque tu fais un exposé, c'est comme si tu devenais le professeur et expliquais une leçon à tes camarades. Tu ne peux donc pas raconter les choses dans n'importe quel ordre.

     

    Il faut organiser les informations.

     

    Par exemple s'il s'agit d'un personnage :

    - sa vie : naissance, mort, famille, études

    - son œuvre : ce qu'il a fait, comment ses contemporains ont accueilli son travail, les sujets qu'il a traités, ses découvertes...

    - sa place dans l'histoire

    - ton opinion sur le personnage 

     

    Autre exemple s'il s'agit d'un pays :

    - sa situation dans le monde

    - sa géographie physique : montagnes, fleuves, grandes villes...

    - son économie : les principales industries, les ressources agricoles...

    - ses habitants : traditions, coutumes particulières...

    - sa culture : écrivains, peintres, sculpteurs, cinéastes, compositeurs...

     

    Quand tu auras décidé du plan que tu vas suivre, il faudra réfléchir pour savoir où aller chercher la documentation pour chaque partie.

     
    4. La documentation

     

    De nombreuses sources de documentation sont à ta disposition :

    - dictionnaires, encyclopédie...

    - livres d'histoire, de géographie, de sciences...

    - internet

     

    Sans oublier les personnes de ton entourage dont l’expérience et le savoir peuvent être très intéressants pour ton travail.

    Tu peux utiliser des documents personnels mais aussi en emprunter à la BCD de ton école ou à la bibliothèque municipale de ta ville.

    Prévois des documents que tu pourras montrer ou faire écouter : photos, plans, cartes de géographie, cartes postales, objets, extraits de musique…

     

    5. Utilisation de la documentation

     

    Tu ne peux  pas perdre ton temps à lire chaque document en entier. Repère grâce au sommaire les parties qui t’intéressent. Marque les pages avec de petites bandelettes de papier pour les retrouver plus vite.

     

     Attention

    Ne sélectionne que ce qui est en rapport direct avec ton sujet.

     
    Imagine les questions que l’on pourra te poser, cherche les réponses dans tes documents. Entraîne-toi à y répondre.

    Lorsque tu auras la documentation correspondant à chaque partie, tu vas commencer à rédiger.

     
     
    6. La rédaction de l’exposé

     

    Il ne faut jamais recopier de phrases complètes.

    Résume l'essentiel et exprime-le avec tes propres mots.

    N’oublie pas de mettre des mots de liaison entre deux idées différentes : « alors, pourtant, cependant, ainsi, par la suite » …

    Evite de faire certaines parties trop longues et d’autres trop courtes.

    Pense à introduire des dessins, des schémas, et à prévoir le moment où tu montreras les documents que tu as sélectionnés.

    Et surtout, n’oublie pas de bien suivre ton plan sans tout mélanger !

    Après avoir relu et corrigé l’orthographe, mets ta recherche au propre ; sépare bien chaque partie en laissant de l’espace entre elles pour que les idées ressortent bien.
    Rappelle-toi qu’on ne met qu’une seule idée par paragraphe.

     
     
    7. Présentation de l’exposé

     

    A la maison demande à un membre de ta famille ou à un ami de te servir de public et entraine-toi ! 

    Tu lui raconteras ce que tu as écrit. Tu peux te servir de ton texte mais il ne faut pas le lire, il faut essayer de le raconter comme le ferait un professeur.
    Pense à montrer les documents, à les commenter.
    A la fin de ton exposé, demande à cette personne si elle a des questions à te poser et réponds-y.
    Cet entraînement te rassurera et te permettra d’améliorer ton travail.

     
    D'après Maxicours

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique